Bienvenue sur le site UF 47

Chers (e) Adhérents (e) ou visiteurs

 Je suis le Président Départemental de l'Union Fédérale des Anciens Combattants et Victimes de Guerre de Lot et Garonne. Notre association est reconnue d'utilité publique, est au service du monde combattant depuis 1917. C'est la plus ancienne fédération d'anciens combattants qui regroupe dans toute la France 86 fédérations et compte encore près de 90 000 adhérents. L'objet de notre structure (art 3 de nos statuts) réunir les anciens combattants de toutes les générations du feu, défendre les intérêts statutaires et moraux de ses membres, veiller à la stricte application des lois sur le droit à réparation dû aux Anciens Combattants et Victimes de Guerre (loi Lugol du 31 mars 1919). Etudier les questions intéressant les combattants et victimes de guerre, s'entraider, perpétuer le devoir de mémoire...

Au niveau national, des bénévoles,compétents et dévoués, dans une structure bien organisée, sont en contact permanent avec l'Office National des Anciens Combattants (ONAC) et les Ministères.

Les principales commissions: Civisme, démocratie et mémoire, défense des droits, Droits généraux, AFN, ascendants,conjoints survivants,orphelins,résistance et déportation,TOE,alsaciens,mosellans,anciens des missions extérieures,décorations,mutualité,défense de la paix, affaires africaines,malgaches,indochinoises et humanitaires,entraide et solidarité,presse et communication,avenir de l'Union Fédérale.

L'idéal de l'Union Fédérale justifie que demain,comme hier, des hommes et des femmes se consacrent à sa défense: ceux que jadis ont crée l'Union Fédérale se sont rassemblés en fonction de ce qu'ils voulaient bâtir ensemble: un monde meilleur, pacifique et fraternel afin de permettre un avenir radieux pour leurs enfants, pour que ceux-ci ne connaissent jamais les souffrances qu'ils avaient eux-mêmes endurées. Certesils songeait aussi à la défense de leurs droits matériels et moraux et les souvenirs douloureux consiolidaient les liens qui les unissaient. Puis d'autres conflits, hélas! ont élargi les rangs. Les anciens d'AFN ont trouvé leur place auprès de leurs camarades d'Indochine et des générations précédentes.

Aujourd'hui, ce sont les missions extérieures qui nous rejoignent. Cette nouvelle génération du feu doit assurer la pérrenité du droit à réparation que les gouvernements quelle que soit leur appartenance politique, sont tentés de mettre à mal. Le droit à réparation dû aux anciens combattants est un gage de sécurité morale pour l'armée active qui se sent mieux protégée lors d'opéérations extérieures, l'Etat français étant garant de leur avenir. Evoquons quelques dangers des missions extérieures, sous mandat français ou internationaux (OTAN-ONU): risques nucléaires, radiologiques,bactériologiques, chimiques, attentats, émeutes....

Les militaires engagés pour la paix  et l'humanitaire par la France, ne doivent pas être abandonnés dans ce monde incertain où trop de nombreuses menaces pèsent. L'Union Fédérale défendra toujours l'intérêt de ses adhérents et participera activement au devoir de mémoire de tous les conflits.

 

23509243 1578456382262424 2772373106156571446 o